Recettes à faire
Cuire du sanglier, ce n’est pas banal

Cuire du sanglier, ce n’est pas banal

La viande de sanglier fait partie de la viande de gibier très appréciée. Vous en avez certainement déjà mangé dans les quelques restaurants qui en proposent ou lors de vos lointains voyages.

Aimez-vous le gibier ?

Le fait est qu’on en trouve chez nous, dans les boucheries spécialisées en viande de gibier, mais on n’y pense pas trop. Cependant, c’est réellement une viande savoureuse et goûteuse. Et puis, elle ne coûte pas plus chère que les autres viandes. Aussi, si vous avez envie d’un peu de sanglier ou si vous souhaitez changer un petit peu le menu du dimanche à la maison, il est temps que vous vous familiarisiez avec cette viande qui se prête à toutes sortes de cuisson. Vous aimeriez qu’elle passe au four ? Vous pouvez préparer une terrine de sanglier. Et vous avez le choix entre la daube, le filet, le jarret ou le gigot à faire rôtir. Pour avoir une chair tendre et délicate, veillez à ne prendre que du jeune sanglier. L’odeur et le goût sont moins incommodants également avec de la viande de jeune animal.

Vous allez vous régaler !

Vous aurez l’occasion de prouver vos talents de cordon-bleu avec des plats de sanglier. Pour du sanglier au four, voici que ce vous devez faire. Prenez un beau gigot et préchauffez votre four à 180°. Préparez un grand plat allant au four en le huilant avec de l’huile d’olive. Posez votre gigot dedans et tartinez-la de moutarde à l’ancienne et de miel. Allez-y généreusement, en tout cas, selon vos envies. Salez et poivrez et puis parsemez d’herbes de Provence et d’un oignon émincé. Pour 2,5 kg de viande, comptez 2 heures au four. De temps en temps, arrosez la viande avec son jus de cuisson. Toujours pour un plat de sanglier rôti, mais cuit à basse température, déposez votre viande dans un plat avec un peu d’huile d’olive, quelques gousses d’ail, du sel et du poivre. Saisissez votre viande sur chaque face au four à 220° et continuez la cuisson à 85° pendant 8h30 de temps pour une pièce de 5 kg. Votre viande est garantie moelleuse, délicate et savoureuse.

Préparation en cocotte

Pour du sanglier en cocotte, comment procéder ? Prenez une cocotte en fonte et préparez-vous à cuisiner de la daube de sanglier longuement mijotée. Mais auparavant, il faut que vous mariniez votre viande pendant toute une journée. Dans un grand saladier, déposez votre viande, ajoutez quelques oignons coupés en 4 et plantés de clous de girofle, des gousses d’ail autant que vous voulez, des écorces d’orange, une carotte en rondelles, du thym, du laurier, du sel et du poivre. Mouillez le tout avec du vin rouge. Le lendemain, égouttez la viande et faites-la dorer dans une casserole où vous aurez sauté des oignons dans de l’huile d’olive. Ajoutez la marinade qui va s’épaissir à la cuisson et devenir une belle sauce au vin, laissez mijoter 5 minutes en remuant de temps en temps et en fin de cuisson, ajoutez des olives noires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *